Forum

Devinez qui est de ...
 
Notifications
Clear all

Devinez qui est de retour

Page 6 / 6

nim70
(@nim70)
Reputable Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 368
 

Le rédacteur a, peut-être,  simplement lu le spicht sur le site de vente à distance.

Allez, HOP ! Le texte promotionnel :

Accueilli dans la demeure de Messire Baudran, Aymar prend un beau jour le risque de s’aventurer sur les terres frontalières du seigneur Guibert. Ces plaines et ces forêts lui appartenaient auparavant… Aymar souhaiterait simplement y entrer discrètement pour parvenir jusqu’à son château. Mais à peine a-t-il pénétré sur l’ancien fief des Bois-Maury qu’il se fait surprendre par les hommes de l’immonde Ulrik. Laissé pour mort au fond d’un fossé, Aymar est finalement sauvé par Gaspard, une vieille connaissance. Alors qu’il se remet doucement de ses blessures, Aymar ne cesse de se poser cette question : comment Ulrik connaissait-il sa position ?

Épisode satellite, se déroulant en marge de la série des Tours de Bois-Maury, L’homme à la hache permet à Hermann de renouer une ultime fois avec son héros le plus humain et le plus tragique : le chevalier errant Aymar de Bois-Maury. Une histoire complète entre action, intrigues et trahisons qui renoue avec tous les codes de cette prodigieuse saga d’aventures médiévale.


RépondreQuote
Frenchauide
(@frenchauide)
Honorable Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 651
 

Bien vu, nim !  👍 


RépondreQuote
Alain
(@alain)
Reputable Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 427
 

Ah oui, très bon article !

Je relisais très récemment une des intégrale des "Chevaliers du ciel" dessiné par Jijé, et je suis retombé sur une de ces interviews où il disait : "J'adore dessiner, et je place sans doute le dessin avant la bande dessinée. Ca parait paradoxal à première vue, mais je crois pourtant que c'est bien cela. Il me semble qu'il y a un moment, pour tout dessinateur, où on arrive à une certaine virtuosité, à une terrible facilité. C'est à ce moment qu'il faut chercher autre chose. On ne peut pas se contenter d'un truc, d'une manière de dessiner"   (Je pense que c'est extrait du fameux bouquin où sont interviewés Franquin en premier et Jijé ensuite. Je ne suis pas allé vérifier)

S'il y en a bien un qui applique cette règle, on peut dire que c'est Hermann. 

Dans ce même bouquin, Jijé disait qu'il se forçait à changer de main pour "oublier" les trucs de l'autre... Sinon, disait-il on finit par toujours dessiner de la même manière, par exemple, les plis aux bras, entre autres ! (Je suppose quand même qu'il devait être ambidextre 😉)


RépondreQuote
Frenchauide
(@frenchauide)
Honorable Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 651
 

Il disait aussi dessiner sans regarder la feuille (*), et il me semble que Cabu, lui, dessinait même derrière son dos (le sien, pas celui de Jijé)...  😮 

(*) Il ne parlait sans doute pas de planche de BD... 😉 

Si Jijé t'intéresse (et il y a de quoi), une bio "définitive" est parue récemment, énorme pavé à la sidérante iconographie, dont l'auteur est un spécialiste de Gillain.


RépondreQuote
Alain
(@alain)
Reputable Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 427
 

Alors je reviens un peu sur ce que j'ai dit, comme quoi il vaut mieux vérifier ses sources, plutôt que de dire n'importe quoi ! Surtout quand elles sont à portée de mains, les sources.

Donc, j'ai consulté mon "Comment on devient créateur de Bandes Dessinées" ( de 1969, et oui !) et s'il disait bien changer de main, c'était lorsqu'il dessinait librement, ou peignait, mais par sur ses planches.

C'est un de ses professeurs de dessin de l'Université du Travail de Charleroi qui lui avait enseigné cette méthode : Dessiner d'après modèle, sans regarder sa feuille. Pour un portrait, par exemple, c'est regarder le visage et la main dessine ce que voient les yeux. Il avoue qu'au début on cafouille un peu mais qu'avec le temps (et de la persévérance, il insiste !)  on fait des progrès et on acquiert une manière de voir les choses. La main devient une espèce de prolongement des yeux. (J'ai essayé, il y a longtemps, à l'époque du bouquin, mais je n'ai pas persévéré...  🙄)

Oui, pour Cabu, j'ai lu quelques part qu'il lui arrivait aussi de dessiner dans sa poche pour qu'on ne le remarque pas... (Virtuoses, les gars !)

Merci de l'info, pour la Bio "définitive" j'irai voir. (J'ai déjà le bouquin cité plus haut, qui n'est quand même pas mal dans le genre, le " les cahiers de la bande dessinée" 1979 qui lui est entièrement consacré - on y voie entres autres les premiers dessins et les planches qu'il avait entamés pour "mon nom est personne" quel dommage qu'il n'ai pas eu le temps de terminer -, plus les intégrales des "Chevaliers du ciel")

Bon j'arrête, je sens que je frise le hors sujet à grands coups de hache... 😉 


RépondreQuote
Rice N
(@rice-n)
Reputable Member
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 289
 
Posté par: @frenchauide
Si Jijé t'intéresse (et il y a de quoi), une bio "définitive" est parue récemment, énorme pavé à la sidérante iconographie, dont l'auteur est un spécialiste de Gillain.

Excellent ce livre !!!j'avais jusqu'alors un très vieux cahier de la bd ainsi qu'une bio, acheté tout gosse lors d'une expo jijé à l'institut franco wallon je crois, "BD vous avez dit BD", tout aussi remarquable mais moins complète que la dernière.


RépondreQuote
Page 6 / 6
Share: