Bandeau_video étroit ter
Les couvertures Dan...
 
Notifications
Retirer tout

Les couvertures Dany/Hermann

39 Posts
7 Utilisateurs
0 Likes
553 Vu
Frenchauide
(@frenchauide)
Noble Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1143
Début du sujet  

Je suppose que c'est à la demande de l'éditeur qu'Hermann a produit les nouvelles couvertures pour les albums de Dany ? Ça paraît un peu inélégant à l'égard de ce dernier, ne trouvez-vous pas ? La raison était-elle qu'on a estimé que dans l'esprit du public (qui qu'il soit) la série était indiscutablement associée à Hermann ? Évidemment on ose à peine imaginer que ledit éditeur également tablé sur un réflexe : "Oh ! un nouveau Bernard Prince !" 😊 

frenchoid@yahoo.fr


   
Citation
Yves H.
(@yves-h)
Noble Member Admin Registered
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1193
 

C'est Le Lombard qui les lui avait commandées, tout comme la couverture réalisée pour Aidans (Le poison vert). Evidemment, la raison n'est pas uniquement d'ordre esthétique... Une couverture signée par l'auteur originel a toujours plus de poids auprès du public qu'une couverture réalisée par l'auteur repreneur (à de rares exceptions près, on pense à Spirou et à Franquin).


   
RépondreCitation
Frenchauide
(@frenchauide)
Noble Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1143
Début du sujet  

👍

frenchoid@yahoo.fr


   
RépondreCitation
Patrick D
(@patrick-d)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 209
 

Je n'ai pas les rééditions des deux albums de Bernard Prince, dessinés par Dany, avec les nouvelles couvertures signées par Hermann. J'ai les premières éditions avec les couvertures de Dany.

Il va de soit que ces nouvelles couvertures dessinées par Hermann sont belles. Mais, je reste assez partagé, car je trouve que celles signées par Dany sont aussi très jolies.

Je vais tout même oser dire que pour Le piège aux 100.000 dards, je préfère celle de Dany 😔 


   
RépondreCitation
Patrick D
(@patrick-d)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 209
 

Le piège aux 100.000 dards


   
RépondreCitation
Frenchauide
(@frenchauide)
Noble Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1143
Début du sujet  
Posté par: @patrick-d

Je vais tout même oser dire que pour Le piège aux 100.000 dards, je préfère celle de Dany 😔 

« Nan, Pat', t'es pas tout seul ! » 😉 

frenchoid@yahoo.fr


   
RépondreCitation
Patrick D
(@patrick-d)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 209
 

Même si Hermann s'est contenté de dessiner une nouvelle couverture, je souhaite partager un ressenti.

Concernant Le piège aux 100'000 dards, je l'ai lue lorsque j'avais 13-14 ans, les moments d'affrontements sanglants m'ont marqués. Difficile d'oublier ce premier ressenti de jeune garçon.

Cette histoire regorge d'une violence qui me dérange, ainsi que des raccourcis sur cette tribu africaine. C'est étrange, mais je trouve que le dessin de Dany est trop brutal. Le thème de ces rebelles (les Wagondos - "bourrés de champignons" dixit Barney planche 10, case 2) qui s'en prennent aux caucasiens qui exploitent une mine dans une région congolaise(?).

Après, je trouve tellement irréaliste de voir Prince (avec un lance-flamme sur le dos), Barney et les survivants progresser au milieu des épineux sur des échasses...

L'histoire ne comporte que 35 planches, ce qui provoque des raccourcis.

Il va de soi que Dany dessine une ravissante blonde: Hélène. C'est pour cela que j'apprécie comment Hermann dessine Hèlène sur la couverture 😉 

Greg offre quelques dialogues bien torché, comme il sait si bien le faire... Il ne va pas s'empêcher de se montrer enseignant en expliquant, pour ceux qui ne l'auraient pas compris, que la kalachnikof sont des "pistolets-mitrailleurs de fabrication russe" et que les "champignons" sont ici, de la drogue.

Alors l'histoire n'est pas foncièrement "mauvaise", mais j'ai un ressenti partagé, plongé dans des souvenirs anciens.

Pour ceux qui l'ont lue, quel est votre avis?


   
RépondreCitation
Alain
(@alain)
Honorable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 672
 

Je trouvais que Dany avait bien reprit Bernard Prince au niveau graphique; A l'époque je ne l'ai découvert que dans les "Super TINTIN", au moment de sa reprise et à l'occasion de mini-récits.

Je n'ai pas lu les albums qu'il à dessinés; (Je devais choisir mes investissements à ce moment là, et Dieu sait pourtant si j'aimais Dany et BP ! ) Par contre j'ai souvenir d'une critique très critique vis à vis d'un scénario plutôt "raciste", mais je n'ai jamais vérifié...

 

Posté par: @patrick-d

Il va de soi que Dany dessine une ravissante blonde: Hélène. C’est pour cela que j’apprécie comment Hermann dessine Hèlène sur la couverture 😉 

C'est un fait que les femmes d'Hermann ne sont pas celles de Dany.

Bien qu'Hermann sache très bien dessiner des "Pin up", hors albums; elles sont rares, mais de mémoire elles existent ! 😉


   
RépondreCitation
Yves H.
(@yves-h)
Noble Member Admin Registered
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1193
 
Posté par: @alain

Je trouvais que Dany avait bien reprit Bernard Prince au niveau graphique; A l'époque je ne l'ai découvert que dans les "Super TINTIN", au moment de sa reprise et à l'occasion de mini-récits.

Je n'ai pas lu les albums qu'il à dessinés; (Je devais choisir mes investissements à ce moment là, et Dieu sait pourtant si j'aimais Dany et BP ! ) Par contre j'ai souvenir d'une critique très critique vis à vis d'un scénario plutôt "raciste", mais je n'ai jamais vérifié...

 Greg était un homme de droite avec des convictions loin d'être hostiles au colonialisme. Il n'a en revanche jamais été inquiété pour ses idées, au contraire de Hergé.

Posté par: @patrick-d

Il va de soi que Dany dessine une ravissante blonde: Hélène. C’est pour cela que j’apprécie comment Hermann dessine Hèlène sur la couverture 😉 

C'est un fait que les femmes d'Hermann ne sont pas celles de Dany.

Bien qu'Hermann sache très bien dessiner des "Pin up", hors albums; elles sont rares, mais de mémoire elles existent ! 😉

Ce n'est quand même pas le domaine dans lequel il excelle le plus. 😉

En revanche, les femmes de Dany sont bien trop bimbo à mon goût.


   
RépondreCitation
Patrick D
(@patrick-d)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 209
 

Concernant Greg, je n'ai pas le souvenir d'avoir lu un(e) monographie/fanzine qui abordait ses idées "politiques" et disait les positions plutôt à droite de ce brave Greg. Après, je ne me suis jamais trop demandé quelles étaient les positions de Greg, alors merci pour cette explication.

 

La reprise de BP (Bernard Prince) par Dany était un défi pour lui, car Hermann avait un trait et une vision des personnages très particulières (Ce qui fait que j'adore son style). Lorsque Hermann a arrêté de dessiner BP, Greg a pensé à Dany, car celui-ci s'était lancé dans un style réaliste avec "Histoire sans héros". Dany a tenté l'expérience avec la courte histoire "le Nyctalope". (Pour me remettre à jour, il faudra que je parcours à nouveau la monographie Dany - Du Rêve au 9e Art)

La représentation graphique des dames ainsi que des demoiselles est diamétralement opposée entre Dany et Hermann. A mes yeux, les styles de chacun ont énormément évolué tout au long de leur carrière. Je cite volontiers comme exemple les deux auteurs autrichiens Gustave Klimt et Egon Schiele. Si vous ne le savez pas, foncez lire ce magnifique article avec interview d'Hermann.

A noter que dans le fanzine Phenix de 1971, l'auteur de l'analyse (Edouard François) complimente Madame Diego (Les pirates de Lokanga) de "Jolie pin-up, mais dangereuse !" Et je partage son avis (Je trouve qu'il serait intéressant de consacrer un sujet aux femmes selon Hermann et de discuter sur son évolution durant sa carrière)

Pour en revenir à cet album de BP, je trouve que Dany a certes dessiné de jolies dames attirantes, mais ce n'est pas encore le profil des femmes qu'il va sans cesse user et abuser par la suite. Il déclinera à toutes les sauces les "bombes anatomiques" et cela va évidemment plaire à la majorité des lecteurs... bien plus que celles d'Hermann. A titre personnel, j'aime bien sa représentation des "actrices" 😉 dans Le piège aux 100.000 dards, alors que je suis de moins en moins amateur de celles qui viendront par la suite. (Excepté "Transylvania", bien entendu 😉 )

 


   
RépondreCitation
Yves H.
(@yves-h)
Noble Member Admin Registered
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 1193
 
Posté par: @patrick-d

Concernant Greg, je n'ai pas le souvenir d'avoir lu un(e) monographie/fanzine qui abordait ses idées "politiques" et disait les positions plutôt à droite de ce brave Greg. Après, je ne me suis jamais trop demandé quelles étaient les positions de Greg, alors merci pour cette explication.

 Greg avait une vision très occidentale du monde, qu'on qualifierait de passéiste aujourd'hui. N'en faisons pas un monstre. Après tout, il n'était qu'un "faiseur de petits miquets".

(Excepté "Transylvania", bien entendu 😉 )

Fayot ! 😜


   
RépondreCitation
Patrick D
(@patrick-d)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 209
 
Posté par: @yves-h
Posté par: @patrick-d

 

(Excepté "Transylvania", bien entendu 😉 )

Fayot ! 😜

😊 😎 

Maintenant, je vais parler de Orage sur le Cormoran :

Cet album rassemble 3 histoires de Bernard Prince. La couverture de Dany est bien composée. Je pense volontiers à une affiche pour un film d'action. Le ton est donné avec l'homme à la tronçonneuse, la princesse des îles, Bernard et Barney armés, le tout avec une explosion en arrière fond. Elle me plaît cette couverture.

Mais voilà qu'Hermann en compose une qui est tout simplement magnifique. Je suis admiratif devant elle.

Celle de Dany est bien adaptée et elle irait bien. Hermann en a composé une qui est splendide. Alors je dois trancher, je vais dire Hermann.

 


   
RépondreCitation
Alain
(@alain)
Honorable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 672
 
 Posté par: @patrick-d

A noter que dans le fanzine Phenix de 1971, l’auteur de l’analyse (Edouard François) complimente Madame Diego (Les pirates de Lokanga) de “Jolie pin-up, mais dangereuse !” Et je partage son avis (Je trouve qu’il serait intéressant de consacrer un sujet aux femmes selon Hermann et de discuter sur son évolution durant sa carrière)

A ce sujet il y a une très bonne analyse (entre autre !) dans  "Hermann Une Monographie" chez Mosquito Décembre 1997, page 111 avec en préambule un dessin qui ressemble à la dédicace de Frenchauide. (Sans compter, dans tout le livre, les nombreuses reproductions diverses et variées dont le synopsis pour le film PIRATES de R. Polenski.)


   
RépondreCitation
HermannBD
(@admin7402)
Prominent Member Admin Registered
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 381
 
Posté par: @alain
 Posté par: @patrick-d

A noter que dans le fanzine Phenix de 1971, l’auteur de l’analyse (Edouard François) complimente Madame Diego (Les pirates de Lokanga) de “Jolie pin-up, mais dangereuse !” Et je partage son avis (Je trouve qu’il serait intéressant de consacrer un sujet aux femmes selon Hermann et de discuter sur son évolution durant sa carrière)

A ce sujet il y a une très bonne analyse (entre autre !) dans  "Hermann Une Monographie" chez Mosquito Décembre 1997, page 111 avec en préambule un dessin qui ressemble à la dédicace de Frenchauide. (Sans compter, dans tout le livre, les nombreuses reproductions diverses et variées dont le synopsis pour le film PIRATES de R. Polenski.)

Il y a un sujet qui avait été publié in illo tempore sur le site et qui est repris dans la rubrique Archives du site : http://hermannhuppen.be/wp-content/uploads/2018/11/dossier-x.pdf


   
RépondreCitation
Patrick D
(@patrick-d)
Estimable Member
Inscription: Il y a 4 ans
Posts: 209
 
Posté par: @admin7402
Posté par: @alain
 Posté par: @patrick-d

A noter que dans le fanzine Phenix de 1971, l’auteur de l’analyse (Edouard François) complimente Madame Diego (Les pirates de Lokanga) de “Jolie pin-up, mais dangereuse !” Et je partage son avis (Je trouve qu’il serait intéressant de consacrer un sujet aux femmes selon Hermann et de discuter sur son évolution durant sa carrière)

A ce sujet il y a une très bonne analyse (entre autre !) dans  "Hermann Une Monographie" chez Mosquito Décembre 1997, page 111 avec en préambule un dessin qui ressemble à la dédicace de Frenchauide. (Sans compter, dans tout le livre, les nombreuses reproductions diverses et variées dont le synopsis pour le film PIRATES de R. Polenski.)

Il y a un sujet qui avait été publié in illo tempore sur le site et qui est repris dans la rubrique Archives du site : http://hermannhuppen.be/wp-content/uploads/2018/11/dossier-x.pdf

J'ai acheté dernièrement le fanzine Phenix de 1971 et c'est en lisant les qualifications de "Pin-up" que j'ai pensé au début de la carrière d'Hermann.

Il y a le documents dont tu parles :Dossier X. J'avais effectué une analyse Romantisme, amour et sexualité dans Jeremiah (dont je vois que le lien ne marche plus Amour sexualité dans Jer).

Hermann et Egon Schiele sont actuellement indissociable et j'avais réalisé une interview Egon Schiele autour de 2002.  Dans l'interview, il disait connaitre Egon Schiele depuis une dizaine d'années, ce qui, grosso modo, nous envoie au début des années 90.

Donc, à ses début, il a dessiné de belles minettes (certainement, selon le souhait du scénariste : Greg) pour les besoins de l’histoire. Sa vision des femme a considérablement évoluée.

C'est avec ces deux images, extraites de Phenix que je me suis dit qu'Hermann avait débuté avec de jolies filles avant de les dessiner avec son trait, si particulier et si expressif.

Voilà pourquoi j'avais lancé, sans trop y réfléchir, l'idée de ce sujet,


   
RépondreCitation
Page 1 / 3
Share: